Makatea – Des falaises au milieu du Pacifique

le

Au bout de 3 jours de mer depuis Tahiti, nous voilà revenus au Tuamotus un peu plus d’1 mois et demi après les avoir quittés mi-septembre. Ca a été une navigation très tranquille avec une mer relativement plate et du vent entre 5 et 15 nœuds (un peu au dessus de 20 dans les grains mais ça ne dure jamais longtemps). Tranquille mais quand même avec le vent pile dans le nez, ce qui nous a obligés à tirer un grand bord tribord-amure vers le Nord-ouest jusqu’à environ mi-chemin. L’endroit ou j’avais prévu de virer se trouvant à quelques milles seulement de l’ile de Makatea, on a décidé de pousser jusque là pour visiter cette endroit unique en son genre. J’avais lu sur des guides et sur internet des choses étonnantes à propos de Makatea.

Il s’agit d’un atoll surélevé d’environ 7 km de diamètre. C’est-à-dire qu’au lieu d’avoir une barrière de corail à fleur d’eau, on a des falaises de 80 m de haut qui dominent une bande littorale d’une centaine de mètres de large au niveau de la mer puis un tombant presque vertical dans l’océan. L’intérieur de l’ile est une sorte de cuvette qui est en fait l’ancien lagon dont le fond est maintenant couvert de végétation et parsemé de patates de corail émergées depuis des millions d’années.

L’autre particularité de l’endroit tient à son histoire plus récente : une compagnie minière y a exploité le phosphate jusqu’au début des années soixante. Il y a avait alors là plus 3000 personnes qui y vivaient et travaillaient. Un vrai boulot d’égyptiens : les sables phosphatés étaient ramassés manuellement à la pelle entre les patates de corail et ensuite transportés d’abord à la brouette à travers ce paysage lunaire puis dans des vagonets tirés par de petites locomotives à vapeur jusqu’au point de chargement sur la côte Est. Il reste quelques vestiges que vous pouvez voir sur les photos. Notamment les restes des infrastructures de chargement sur le bateau sont assez impressionnantes.

Nous avons mouillé devant l’ancien point de chargement du minerais sur l’un des 3 corps-morts sans lequel les voiliers ne pourraient pas rester là. Il y a un vague petit port où on ne peut rentrer qu’en annexe et une fois amarré au corps mort qui est fixé sur le tombant à 40 ou 50 m de fond, le bateau  est à 3 ou 4 longueurs seulement des brisants. En débarquant, nous avons eu la chance de tomber sur Sylvana qui remontait vers le village avec sa Land Rover et 3 copines et qui nous a gentiment véhiculé jusqu’à l’autre bout de l’ile. Elles font partie des quelques 80 habitants qui habitent Makatea. D’après elle, il ne restait plus grand monde après l’arrêt de la mine et le cyclone de 1983 et puis pas mal de gens sont revenus dans les dernières années. Ils ont une mairie, une poste, une école primaire, le réseau GSM et 2 épiceries (dont la seule ouverte à l’heure où nous sommes passés n’avait plus rien à boire ni de glaces).

Sylvana nous a emmenés voir un super point de vue côté Ouest de l’ile d’où nous sommes descendus vers l’entrée d’un gouffre au fond duquel il y avait de l’eau douce. J’ai pris un bain bien rafraichissant ! Une fois sorti de l’eau nous avons vu une grosse anguille qui nageait là où je venais de me baigner !…Après être remontés sur le plateau, nous avons marché un moment vers le village jusqu’à ce qu’un autochtone nous prenne dans la benne de son 4×4. De retour au village nous sommes passés voir Sylvana qui nous a offerts de l’eau fraiche, des citrons verts et des papayes et nous a ramenés jusqu’au port tout en nous faisant visiter les vestiges de la mine. Ah l’hospitalité polynésienne !….

Grâce a la gentillesse de Sylvana, nous avons pu voir en une après-midi l’essentiel de Makatea et nous avons quitté notre mouillage au coucher du soleil après une bonne baignade.

Arrivée à Makatea

Zingaya au mouillage devant le port

Dans le 4×4 de Sylvana

Le fond de l’ancien lagon

Le gouffre

Retour vers le port avec Sylvana

Les vestiges de la mine

Les falaises du pays du Caux

Et nous voilà de retour dans la douceur du lagon de Fakarava

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Paysages idylliques ! J’espère que votre voyage l’est tout autant !

    J'aime

  2. Viallefond dit :

    Bonne Pioche cet arrêt à Makatea !! Bon séjour (bis) à FaKaua ! Bises du 53 N et 10 E !!!

    J'aime

  3. Ardhuin dit :

    Trop belles les photos, et les enfants tout blonds, trop mignon!!!

    J'aime

  4. Martin, Vero & co dit :

    Toujours bien sympa de vous lire et de vous voir en photo! On pense bien à vous… bises de nous 7

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s